Arrivée en juin 2007 au groupe CEFAT-INTER précisément à Bondoukou, grande fut ma chance d’être constamment en contacte directe avec le  leader.
Véritable opportunité pour moi de connaitre et d’épouser la vision qu’il avait pour une entreprise que lui seul voyait dans sa pensée. Depuis lors nous avons connu des hauts et des bas de Bondoukou à Cocody en passant par Agnibilékrou, Yopougon… A RETENIR : Il n’y a pas de succès sans vison et la vision à elle doit s’armer de patience, fidélité, loyauté et le tout couronné par le travail acharné.